Les crudités ne remplissent pas le ventre !

Si vous pensez…

Que les crudités ne remplissent pas le ventre et qu’il vaut mieux manger une bonne viande avec des patates ou du riz…  

 

Que vous aurez encore faim après avoir mangé une bonne salade de crudités (composée de carotte, chou, salade, concombre, banane, poire, pomme, etc.)… 

 

Que vous manquerez d’énergie si vous “diminuez” les céréales, la viande, le poisson et les féculents… 

 

Eh bien lisez bien cet article !

Vous découvrirez que ces préjugés s’expliquent par de mauvaises habitudes tenaces…

 

Mais surtout vous comprendrez pourquoi les crudités sont plus nourrissantes pour votre corps que le cuit

 

 

Source : Pixabay

Pour commencer, comprenez bien la différence entre “nourrir votre corps” et “calmer votre faim”

Pour faire simple…

Nourrir votre corps, c’est apporter les nutriments (vitamines, minéraux, enzymes, etc.) dont vos cellules ont besoin…

 

Calmer votre faim, c’est avoir le ventre rempli. C’est tout.

 

Or, avoir le ventre plein ne veut absolument pas dire que votre corps reçoit tous les nutriments nécessaires pour fonctionner ! 

 

Voici pourquoi…

 

Le sentiment de satiété se déclenche au fur et à mesure que les aliments arrivent dans votre estomac.

 

Jusque-là, ça va… 

 

Le souci, c’est que parfois, certains aliments peuvent aller directement au côlon sans être assimilés par votre organisme. C’est le cas lors des intoxications alimentaires où le système digestif se bloque. 

 

Or ce qui est important, c’est de nourrir vos cellules. Pas de bourrer vos intestins.

 

Ce que vous mangez doit être absorbé par vos cellules. C’est le principe de l’assimilation.  

 

Passez à côté de ce principe essentiel et vous ne ferez que vous remplir le ventre sans nourrir correctement vos cellules. 

 

Et si je m’attarde autant sur les cellules, c’est parce qu’elles sont à la base de tout ! 

 

Elles constituent votre peau, vos organes internes (foie, cœur, reins, etc.), vos cheveux, vos ongles, vos dents, etc. 

 

C’est pour ça que nourrir vos cellules doit être votre premier objectif.

Car les nutriments c’est la vie !

 

Plus vos aliments seront riches en nutriments vitaux (minéraux, vitamines et oligo-éléments), plus vos cellules seront nourries. 

 

À l’inverse, si vous mangez des aliments pauvres en micronutriments, vous allez remplir votre estomac mais peu nourrir vos cellules. 

 

Résultat, vous serez lourd comme une enclume et vous aurez un coup de barre après avoir mangé.  

 

Or, comme vous l’avez découvert dans un de mes précédents articles, les aliments cuits sont moins riches en micronutriments. 

 

Bien sûr, vous aurez l’impression de vous nourrir en mangeant un steak-frites… mais vos cellules n’auront pas forcément les minéraux, les vitamines et les oligo-éléments dont elles ont besoin … 

 

C’est pour ça que vous aurez faim 2 heures après avoir mangé.

 

Cette faim est le signal que votre corps n’a pas eu tous les micronutriments nécessaires à son fonctionnement… Même si votre ventre a été comblé ! 

 

Mais il y a encore autre chose…

Vos cellules ont un autre moyen de vous dire qu’il leur manque des nutriments… 

 

Et beaucoup de Français en sont “victimes”…

 

 

Si vous avez des carences alimentaires, c’est que vos cellules ont faim !

Pour faire simple, vous avez 2 types de nutriments…

  1. Les macronutriments : lipides, glucides, protéines.
  2. Les micronutriments : vitamines, minéraux, oligo-éléments.

 

Sachez que l’écrasante majorité des carences sont dues à des déficits en micronutriments. 

 

Regardez… 

 

Des recherches (1) menées par Jeffrey Blumberg, professeur à la Friedman School of Nutrition Science and Policy (université Tufts aux États-Unis), montrent que…

  • 48 % des hommes et 61 % des femmes ont des carences en calcium, 
  • 4 % des hommes et 12 % des femmes ont des carences en fer.

 

Si ces carences sont aussi répandues, c’est pour une bonne raison… 

 

L’alimentation moderne regorge de produits riches en macronutriments comme…

  • Les céréales (glucides),

 

  • Les produits laitiers (lipides), 

 

  • Et la viande (protéines).

 

Ces aliments remplissent votre ventre… mais elles ne nourrissent pas correctement vos cellules. La majorité sont d’ailleurs des aliments cuits…

 

Et si votre corps manque de vitamines et de minéraux… c’est la porte ouverte aux carences…

 

 

Les crudités, “ça ne remplit pas”… et tant mieux !

Si les crudités ne remplissent pas le ventre, c’est parce qu’elles se digèrent vite ! 

 

Pour faire simple, les fruits et légumes passeront peu de temps dans votre estomac car ils sont facilement assimilables par l’intestin… 

→ Les crudités nourriront votre corps et vos cellules.

 

À l’inverse, un plat de pâtes restera plus longtemps dans votre estomac pour qu’il soit transformé en “bouillie” par les sucs… Sinon, les pâtes ne seront pas assimilables par l’intestin.

→ Manger des pâtes vous remplira le ventre sans pour autant nourrir vos cellules.

 

Donc en mangeant une salade, vous aurez l’impression d’avoir le ventre vide puisque votre estomac va se vider rapidement… Mais vos cellules ne vont pas mourir de faim pour autant (à condition d’avoir une salade riche et complète) ! 

Vous en doutez ? 

 

Alors, faites l’expérience suivante…

Mangez un plat de pâtes avec 2 steaks hachés. Lâchez-vous sur les quantités, mais ne mangez rien d’autre !

 

Je vous parie que vous aurez faim dans les 2-3 heures qui suivent.

 

Maintenant, faites-vous une belle salade bien garnie avec des produits de qualité. Ajoutez-y du comté pour les protéines et les lipides (je vous expliquerai les vertus incroyables de ce fromage dans un prochain article).

 

Étrangement, vous tiendrez plus longtemps !

Le but, c’est donc d’éviter le piège du “ventre plein” car cela ne garantit pas que vos cellules soient correctement nourris. 

La croyance “bien se nourrir”  = “estomac plein à craquer” est fausse. 

 

Le plus important c’est que vos cellules aient tous les micronutriments dont elles ont besoin.

 

 

Et si éviter de “vous faire péter le bide” vous permettait de vivre plus longtemps ?

En 2004, une étude publiée dans le New York Academy of Sciences indique que…

 

Là où les choses deviennent encore plus intéressantes, c’est quand ces restrictions sont observées chez l’Homme… 

 

L’île d’Okinawa au Japon, est connue comme l’endroit avec la plus grande concentration de centenaires au monde. Sur l’île, le nombre de centenaires est 2 à 3 fois plus élevé qu’en Europe et aux États-Unis.(3)

 

Et bien figurez-vous que les habitants d’Okinawa consomment entre 1,800 et 1,900 kcal par jour. C’est 20 % de moins que les apports journaliers recommandés !  

 

Cette hygiène de vie appelée “Hara Hachi Bun” (“règle du ventre à 80 %”) impose aux consommateurs d’éviter de se “faire péter le bide”. 

 

Au contraire, il doivent remplir leur estomac à 80 % seulement.  

 

Dans les détails, le régime d’Okinawa se compose…

  • D’au moins 5 fruits et légumes par jour, 

 

  • 80 % de produits d’origine végétale, 

 

  • De protéines végétales plutôt que de protéines animales → les habitants de l’île consommeraient jusqu’à 20 fois moins de viande et de poisson que les occidentaux.

 

Un livre publié en 2002, résume parfaitement le régime d’Okinawa. Je vous le recommande si vous voulez en savoir plus à ce sujet…

“The Okinawa Program: How the World’s Longest-Lived People Achieve Everlasting Health–And How You Can Too”.

Si je vous parle du régime d’Okinawa, c’est parce que les crudités pourraient encore l’améliorer. 

 

Je m’explique…

  1. Les crudités sont des aliments faibles en calories… Mais bourrés de nutriments. Ils sont donc très efficaces pour nourrir vos cellules et vous faire perdre du poids ;

  2. Le cru vous “oblige” à mâcher vos aliments plus longtemps. C’est logique ! C’est plus difficile d’avaler 300 g de carottes crues plutôt que 300 g de pâtes cuites. Or, plus vous mâchez, plus la sensation de satiété arrive vite… Et moins vous mangez ; 

  3. Votre digestion sera plus légère car les crudités restent peu de temps dans votre estomac. En plus, ils sont facilement assimilables par vos intestins. Vous répondrez mieux aux besoins de vos cellules en mangeant des crudités qu’en consommant des pommes de terre ou des pâtes… Vous diminuerez donc le risque d’avoir des carences.

 

En augmentant votre consommation de crudités, vous avez donc tout à gagner… 

Vous aurez plus d’énergie, une digestion plus légère et peut-être même une meilleure espérance de vie !

 

Mais attention ! Évitez d’en finir avec le cuit sur un coup de tête ! Ce serait trop brutal…

 

 

Je sais, c’est difficile d’admettre qu’un régime alternatif puisse vous nourrir correctement… et même être meilleur pour votre santé !

Surtout quand vous entendez les bienfaits de certains poissons, céréales et autres féculents…

 

Et que la majorité des fruits et légumes de la grande distribution sont sans goût et faibles en nutriments. 

 

Dans ce contexte, c’est bien plus appétissant de manger une paëlla, un boeuf bourguignon ou un cassoulet plutôt qu’un saladier de crudités…

 

Alors pour profiter des bienfaits des crudités sans tomber dans les extrêmes, faites un mix :

  • Commencez par manger une salade riche en crudités → Cela va vous permettre de nourrir votre corps et de commencer à satisfaire votre faim…  

 

  • Puis, faites-vous plaisir avec un bon petit plat… Vous en mangerez moins car vous aurez déjà consommé des crudités. Votre ligne vous remerciera. 😉

 

Oui, j’ai bien dit de “commencer” par des crudités.  

 

Dans un de mes prochains articles, vous découvrirez pourquoi débuter vos repas par des crudités est la meilleure chose à faire pour votre énergie, votre santé et votre ligne. 

 

En attendant, avez-vous déjà tenté de manger plus de crudités le midi ? Aviez-vous faim 2h après avoir déjeuné ? Dites-le moi en commentaire.

2 Comments

  1. Bonjour,
    Merci pour tous vos conseils.
    Je suis végétarienne et voudrais arriver à être végétalienne.
    J ai commencé à suivre un de vos conseils en mangeant un fruit 1/2 avant le repas.
    Ceci dit il y a des légumes que l on ne peut pas manger cru comme l asperge, par contre faut il dans ces cas là les cuire moins longtemps ?
    J’ai hâte de recevoir la prochaine newsletter.
    Belle journée
    Sabine

    1. Bonjour Sabine,
      Avec plaisir !
      C’est super, qu’est-ce qui vous donne envie d’atteindre cet objectif ?
      Pour l’asperge, ça peut être une alternative oui.
      Pour ma part, je déconseille même l’asperge en soit.
      Elle provoque des ballonnements et entre autres, elle peut être néfaste pour les reins si consommée régulièrement…
      Je vous invite à jeter un oeil sur cet article où j’en parle plus en détail.

      En tout cas, ravi de vous avoir parmi nous,

      Bonne journée !

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Recherche

Inscrivez-vous gratuitement à la lettre Nouvelle Santé Nature

Et recevez en cadeau votre dossier spécial "Fatigué ? Découvrez les pouvoirs incroyables des aliments crus pour retrouver la forme"

Vous acceptez, en renseignant votre adresse email, d’être inscrit(e) à la lettre gratuite Nouvelle Page Santé des éditions Nouvelle Page. Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus sur vos droits, vous pouvez consulter la Politique de Confidentialité

Partagez-nous
Facebook