La vérité sur les carences en fer, magnésium, vitamines…

Avez-vous déjà voulu être cascadeur ?

Ça a l’air exaltant… et effrayant à la fois.

Tom Cruise qui s’accroche à un avion en plein décollage, (presque) l’air de rien.

Aujourd’hui, je suis loin de faire ce métier…

 

Et pourtant, en mangeant cru, j’ai l’impression d’être un cascadeur !

 

Je m’explique. 

 

D’après certains de mes amis, manger cru met ma vie en danger. Regardez ce qu’ils disent…

  • “T’as pas des carences ?!”
  • “Tu vas perdre tes dents à force de ne pas manger de viande”
  • “Tu vas mourir de faim”

 

“Attention, cette cascade a été réalisée par un professionnel, n’essayez surtout pas de la reproduire chez vous.” 😅

Et pourtant, c’est plutôt ceux qui mangent principalement du cuit qui prennent des risques…

 

Alors si vous souffrez de carences en fer, en magnésium ou en vitamines… Ou si vous avez peur d’en souffrir en mangeant plus de “verdure”, de fruits et légumes crus…

Lisez ce qui suit

Les mangeurs de viande n’échappent pas aux carences

Des nutritionnistes alertent sur les carences avec une alimentation végétarienne, végane, crue…

 

Mais le régime carnivore ne fait pas mieux.

 

97,8 % des Français mangent de la viande.(1)

 

Et pourtant, en France…

 

 

Attention, je ne dis pas que la viande, “c’est mal”. Ni que c’est la cause de toutes ces carences.

 

Ces chiffres montrent simplement que manger de la viande ne vous évite pas d’avoir des carences

 

Mais le débat va plus loin que “viande/pas viande”…

 

En fait, c’est la cuisson qui pourrait expliquer les carences…

 

 

La cuisson “tue” les aliments

Quand vous faites cuire des aliments, la quantité de plusieurs nutriments diminue

 

D’après une étude japonaise, il y a 30 à 40 % de minéraux en moins dans la nourriture cuite “en masse” (exemple : à la cantine) par rapport à la nourriture crue.(5)

 

Et c’est la même chose pour la nourriture cuite à la maison !

 

L’étude note que les pertes en minéraux sont particulièrement importantes pour les légumes.

 

D’où l’intérêt de manger des légumes… CRUS.

 

Et il y a mieux…

Selon la Max Planck Gesellschaft (un institut de recherche en Allemagne), ce sont 50 % des protéines et 60 à 70 % des minéraux qui seraient détruits lors de la cuisson ! (6)

 

Bref, avec le cuit, vous flinguez vos aliments car vous absorbez beaucoup moins de nutriments que prévu.

 

Et si en plus, vous consommez des aliments peu intéressants en nutriments (pâtes, gâteaux…)…

 

Imaginez le résultat !

 

Donc si un proche ou un ami s’inquiète de vos carences parce que vous mangez plus de cru…

 

Dites-lui que c’est plutôt vous qui êtes inquiet pour lui. 😮

 

 

Bien sûr que le cru apporte des nutriments !

Avec une alimentation crue, vos proches, vos amis (et votre médecin !) peuvent s’inquiéter de certaines carences en particulier.

 

Mais rassurez-vous, vous avez tous les aliments nécessaires pour éviter ces carences. Et je vais vous le prouver tout de suite. 

 

Par exemple, prenons les carences les plus associées aux régimes ‘“alternatifs”…

  • Fer : vous en trouverez dans l’amande, la betterave, le cassis, le chou rouge, le fenouil, la fraise, la mâche, la mangue, la noisette, la pastèque, le pruneau, la tomate…

 

  • Magnésium : vous avez l’abricot, l’avocat, la banane, le concombre,la datte, l’endive, le melon, la noisette, la tomate…

  • Vitamine B12 : vous en trouverez dans la choucroute crue (sans les saucisses et le lard), certains champignons… Mais aussi le fromage au lait cru de vache ! (Je vous parlerai de ses bienfaits pour la santé dans une prochaine lettre…)


Eh oui, du fromage ! Pas besoin de devenir 100 % crudivore ou de ne manger que des fruits et des légumes crus.

 

Vous gagnerez déjà à ajouter du cru à votre alimentation.

 

Mettons les choses au clair :

Personne ne vous dit d’arrêter le cuit.

 

Par contre, imaginez si vous ajoutiez plus de cru à vos repas…

 

Vous pourriez absorber plus de nutriments…

 

Et donc vous pourriez avoir plus d’énergie et être en meilleure santé…

Prenons un repas 100 % cuit… Vous allez perdre énormément de nutriments et de minéraux de vos aliments.

 

Alors que si vous mangez un repas à 50% cru et 50% cuit, vous en perdrez 2 fois moins !

 

Et ça vous fera donc deux fois plus de minéraux qu’avant. 

 

(Vous me suivez ?)

 

Ce simple changement va déjà améliorer votre santé, votre sommeil, votre énergie et votre cholestérol ! 

 

Quand je vous conseille de “manger cru”, je ne parle pas que des fruits et des légumes !

 

Vous pouvez aussi manger du fromage au lait cru (ce sera le sujet d’une prochaine lettre), du miel, des amandes, des noix…

 

 

Brisons un dernier mythe : vous n’avez pas besoin d’autant de protéines

Le Dr T. Colin Campbell a écrit le livre “The China Study”.

 

Selon le journal “The New York Times”, c’est l’étude la plus complète à avoir été réalisée sur les liens entre l’alimentation et les risques de développer une maladie.

 

Dans son livre, le Dr T. Colin Campbell explique qu’environ 700 études scientifiques prouvent qu’une alimentation avec 7 % de protéines est largement suffisante pour la plupart des gens.

 

Bon, en pourcentage, ce n’est pas très clair… Donc prenons un exemple.

Sophie est une femme de 40 ans. Elle mesure 1m70 pour 65 kg. Elle travaille dans un bureau et se dépense peu.

 

Ses besoins quotidiens sont de 1685 calories (vous pouvez regarder ici la méthode de calcul).(7)

 

Et selon les recommandations, elle devrait consommer 52 g de protéines par jour, soit 200 calories.(8)

 

Or selon les recherches de Dr T. Colin, elle n’a besoin d’en consommer que (7 % x 1685) = 117,95 calories ! Soit près de 2 fois moins.

 

(Il va même plus loin en disant que nous pouvons “éteindre” le cancer en mangeant moins de 12 % de protéines animales…)

 

Là où ça devient encore plus intéressant pour vous, c’est qu’en mangeant cru, aucune protéine n’est éliminée. Et vous pouvez compter sur le brocoli, le chou, le cresson, la carotte pour vous apporter ces protéines…

 

Et si vous avez peur que ça ne fasse pas l’affaire…

 

Je vous parlerai de smoothies avec des légumes riches en protéines, pour faire le plein. Pas besoin de faire des salades gigantesques pour avoir assez de protéines !

 

En plus, vous pourrez aussi vous lâcher sur le fromage qui est riche en protéines. Oui oui, vous avez bien lu ! Par exemple, le comté contient 32 % de protéines, et la viande 22 % en moyenne… Je vous reparlerai vite de tout ça !

 

Donc pour résumer, en mangeant cru, je ne suis pas du tout un cascadeur (même si quelque part, être cascadeur est flatteur 😉).

 

Au contraire, le cru redonne de l’énergie, apporte plus de nutriments et aide à être en meilleure santé.

Alors, toujours inquiet des éventuelles carences ?…

 

Partagez vos réactions en commentaires, je serais ravi de connaître votre avis !

2 Comments

  1. Bonjour
    Il y deux ou trois lettres d’ici vous disiez que les cacahouètes étaient très mauvaises….? Si je me souviens bien vous disiez aussi que vous en parlerez dans la prochaine lettre mais je pense l’avoir loupée. Pouvez vous me la renvoyer ou m’expliquer?
    D’avance merci

    1. Bonjour,

      Merci pour votre message.
      Rassurez-vous, vous n’avez rien manqué.
      Le sujet de la cacahuète est très spécifique…Donc, j’ai encore quelques recherches pour complèter le sujet.
      Mais ça arrive, promis 🙂
      En attendant, j’ai encore plein de révélations à vous faire…
      Donc, restez connectée 😉

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Recherche

Inscrivez-vous gratuitement à la lettre Nouvelle Santé Nature

Et recevez en cadeau votre dossier spécial "Fatigué ? Découvrez les pouvoirs incroyables des aliments crus pour retrouver la forme"

Vous acceptez, en renseignant votre adresse email, d’être inscrit(e) à la lettre gratuite Nouvelle Page Santé des éditions Nouvelle Page. Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus sur vos droits, vous pouvez consulter la Politique de Confidentialité

Partagez-nous
Facebook
  1. Vous luttez contre le mauvais cholestérol,
  2. Vous améliorez votre ligne et votre énergie, 
  3. Vous gagnez du temps car vous n’avez plus à cuire vos aliments.